Top >Message de Shizue Ogawa, poète


Message de Shizue Ogawa, poète

 

 
     Je suis profondément reconnaissante pour la collaboration interculturelle qui s'est établie entre le Japon et les États Unis pour produire ce disque compact en trois langues: le japonais, l'anglais, et le français.
     En 2005, à la Biennale Internationale de Poésie de Liège, en Belgique, j'ai fait la connaissance d'Alice-Catherine Carls, née en France, qui enseigne l'Histoire à l'Université du Tennessee à  Martin. Au cours des dix dernières années, notre amitié s'est approfondie. Alice-Catherine comprend ma poésie d'une façon unique. Sa fidélité à mes poèmes a rendu possible la production de ce disque compact.
     Anna Clark, qui enseigne elle aussi à l'Université du Tennessee à Martin, a enregistré la version anglaise des poèmes. Anna lit souvent mes poèmes avec ses étudiants et contribue ainsi à  approfondir leur connaissance de la culture japonaise.
     Je suis également profondément reconnaissante à Elaine Atkins Harriss, professeur de musique à la même université, pour son enregistrement des extraits musicaux. Après avoir lu les poèmes choisis pour le disque compact, Elaine a choisi les morceaux de musique, puis les a exécutés sur un piano de marque Steinway. Ces très beaux morceaux unissent les trois langues comme un arc-en-ciel unit les couleurs.
     Sans les contributions apportées par plusieurs personnes de l'Université du Tennessee à Martin, ce projet, qui transcende les continents, n’aurait pas pu voir le jour.
     Ce disque compact – Une âme qui joue – Voix de trois continents – exprime notre désir de promouvoir la paix dans le monde. J'espère qu'il sera apprécié par les auditeurs du monde entier.